Chirurgie de l’Hallux Valgus : À quoi s’attendre et comment se préparer ?

Chirurgie de l'Hallux Valgus

Publié le : 04 septembre 20235 mins de lecture

La chirurgie de l’Hallux Valgus, connue sous le nom de chirurgie de l’oignon, est une intervention courante pour traiter cette déformation du pied. Si vous envisagez une intervention de l’Hallux Valgus, il est important de comprendre ce à quoi vous pouvez vous attendre et comment vous préparer pour une récupération réussie.

Décision d’intervenir chirurgicalement face à l’Hallux Valgus

La décision d’opter pour une intervention chirurgicale pour traiter l’Hallux Valgus dépend de divers facteurs. Tout d’abord, l’évaluation de la gravité de la déformation est essentielle pour déterminer si la chirurgie est la meilleure option. Votre médecin évaluera la courbure de votre orteil, la mobilité articulaire et l’impact de la déformation sur votre qualité de vie.

Évaluation de la gravité de l’Hallux Valgus

L’évaluation de la gravité de l’Hallux Valgus est réalisée à l’aide de radiographies et d’un examen physique approfondi. Ces évaluations permettent de déterminer si la déformation est légère, modérée ou sévère. Plus la déformation est grave, plus la chirurgie peut-être nécessaire pour corriger le problème et soulager les symptômes.

Examen des alternatives non chirurgicales

Avant de prendre une décision définitive, il est important d’examiner toutes les alternatives non chirurgicales disponibles pour traiter l’Hallux Valgus. Cela peut inclure des changements de chaussures, des orthèses d’orteil, des exercices de renforcement et d’étirement, ainsi que des analgésiques pour soulager la douleur. Votre médecin vous guidera dans le choix de la meilleure option pour votre cas spécifique.

Évaluation de l’état de santé général du patient

Avant une intervention chirurgicale, il est important de procéder à une évaluation approfondie de votre état de santé général. Votre médecin examinera vos antécédents médicaux, effectuera des tests sanguins et évaluera votre aptitude à subir une intervention chirurgicale. Il est essentiel de partager toutes vos informations médicales avec votre médecin pour garantir une procédure sûre et réussie.

Préparation physique et psychologique avant la chirurgie

Avant l’intervention, il est recommandé de se préparer physiquement en renforçant les muscles autour de l’articulation du gros orteil. Votre médecin peut vous recommander des exercices spécifiques pour améliorer la mobilité et la force. Sur le plan psychologique, il est normal de ressentir de l’anxiété avant une intervention chirurgicale. Parler à votre médecin, à un thérapeute ou à d’autres personnes ayant subi une intervention similaire peut vous aider à vous préparer mentalement.

Déroulement de la chirurgie pour l’Hallux Valgus

La chirurgie de l’Hallux Valgus est généralement réalisée sous anesthésie locale ou générale, en fonction de la complexité de votre cas et des recommandations de votre médecin. Pendant l’intervention, le chirurgien réalignera l’os du gros orteil et corrigera la déformation. Des vis, des plaques ou des fils peuvent être utilisés pour maintenir l’os en place pendant la guérison.

Techniques chirurgicales de correction de l’Hallux Valgus

Il existe différentes techniques chirurgicales pour corriger l’Hallux Valgus, notamment l’ostéotomie, l’arthrodèse et l’exostectomie. L’ostéotomie consiste à couper et à réaligner l’os. L’arthrodèse fusionne les os de l’articulation pour empêcher la déformation. L’exostectomie consiste à retirer l’excès d’os autour de l’articulation. Le choix de la technique dépendra de la gravité de la déformation et des recommandations de votre chirurgien.

Période post-opératoire : récupération et réhabilitation

Après l’intervention, vous devrez suivre un plan de récupération et de réhabilitation pour optimiser les résultats. Cela peut inclure des soins de plaie, des exercices de mobilisation, des séances de rééducation et le port de chaussures spéciales. La durée de la récupération peut varier en fonction de la technique chirurgicale utilisée et de la gravité de votre cas.

Plan du site